30 nov. 2017

Bilan du mois de Novembre


Bonjour, bonjour

Aujourd'hui, on se retrouve pour faire un point sur le mois de No
vembre qui s''achève ...


J'ai donc lu :  13 romans



Tout (n') est (pas du tout) sous contrôle de Sophie Henrionnet
Underground Railroad de Colson Whitehead
Shadow House : la maison des Ombres, tome 2 - Cache-Cache mortel de Dan Poblocki
Un jour j'ai changé de parfum de Lena Walker
Apocrypha Fate, tome 1 de Yuichiro Higashide
Kilomètre Zéro : Le chemin du bonheur de Maud Ankaoua
Brooklyn Paradis, saison 2 de Chris Simon
Brooklyn Paradis, saison 3 de Chris Simon
Retenless, tome 1 de Karen Lynch
L'héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton
Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 6 - Fièvre d'Ombres de Karen Marie Moning
La magie de Paris, tome 1 de Olivier Gay
54 minutes de Marieke Nijkamp

La nuit du solstice de L.J.Smith - Abandonné




Ma Pile à lire est donc à 67 livres ♥


En images 



  Couverture Shadow house : La maison des ombres, tome 2 : Cache-cache mortel  Brooklyn Paradis: Saison 2 par [Simon, Chris] Booklyn Paradis: Saison 3 (Brooklyn Paradis) par [Simon, Chris]   Kilomètre zéro: Le chemin du bonheur par [Ankaoua, Maud]   Couverture La magie de Paris, tome 1 : Le coeur et le sabre Couverture 54 minutes 





Côté série, je me suis régalée auprès de

- En cours -


• American Horror Story : Saison 7 - Episode 11
L'arme fatale : Saison 2 - Episode 7
• Outlander : Saison 3 - Episode 11
• Grey's Anatomy : Saison 14 - Episode 8
• Esprit criminels : Saison 13 - Episode 7
• Blindspot : Saison 3 - Episode 4
• Hawaii 5-0 : Saison 8 - Episode 6
Godless : Saison 1 - Episode 2
Criminal Minds Beyond : Saison 2 - Episode 2




Je vous souhaite un très bon mois de Décembre !

Throwback Thursday Livresque #46 - Le livre le plus court de ma bibliothèque (mais que j’ai aimé)

Print

Voici le Throwback Thursday Livresque ! 
Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine BettyRose Books fixera un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. 
Ce que permet ce rdv ? 
De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !



Le thème de cette semaine : Le livre le plus court de ma bibliothèque (mais que j’ai aimé)


J'ai donc choisis



Rencontre Magique à Hyde Park est un conte intemporel. C'est l'histoire d'une rencontre inattendue faite par une étudiante pendant sa promenade dans un parc londonien, afin de s'évader de son quotidien rythmé par ses cours à l'Université. Elle est alors à mille lieues de s'attendre à une telle rencontre... Les allées de Hyde Park sont remplies de mystères et de magie. Etes-vous prêts à les découvrir ?...



Pourquoi ?
Si, pour moi, un petit roman est un 200 pages ou moins, celui-ci m'a drôlement surprise avec ces ... 32 pages ! Autant dire qu'il a été dévoré est très très très peu de temps ☺ Pour en savoir plus sur ce court roman, c'est par ici.

Et vous ?

29 nov. 2017

Contes de princesses, déesses et fées

Contes de princesses, déesses & fées

Auteure : Martine Laffon
Illustrations : Barbara Brun
Editions : De la Martinière Jeunesse
Collection : Contes et légendes
Nombre de pages : 128 pages
Date de parution : 02 Novembre 2017
Format : Grand







Princesses, fées et déesses du monde se sont réunies pour nous faire partager leurs histoires !
Ce recueil de contes et légendes nous emmène à la rencontre de dix princesses, dix fées et dix déesses légendaires, dont les aventures fantastiques et les amours passionnées raviront les petites filles... À travers des légendes aux origines variées (russe, française, vietnamienne, etc.), célèbres ou méconnus (de la princesse au petit pois à Pélé, la déesse du paix), ce recueil propose une sélection des plus beaux contes du monde, illustrés avec talent et poésie.
"


En tant qu'ancienne petite-fille, les princesses ont bercés mon enfance et même si la réalité de la vie brise un peu ce côté romantique et rêveur, je me suis toujours promis de raconter ces histoires à ma fille, non pas pour la mettre sur une fausse piste quant à son avenir, mais bien pour la faire rêver, lui apprendre à croire en des rêves, connaître l'espoir, des principes qui ne sont pas de refus dans les coups durs. Grâce à De La Martinière Jeunesse, j'ai eu l'occasion de semer ces graines !



Contes de princesses, déesses et fées est donc un receuil de contes et légendes qui nous vient d'un grand nombre de pays, ce qui est à la fois instructif et fortement intéressant ! Au total, c'est 28 histoires offertes pour un voyage garanti !!De quoi se régaler pendant des heures !
Si chaque histoire est enrichissante, cela est accentuée par le côté livre-objet et au talent de Barbara Brun, il suffit de voir la couverture pour avoir un magnifique apperçu ♥
Un duo de choc qui envoi doublement du rêve !



A mon niveau, j'ai évidemment tout dévoré et je n'ai lu que deux histoires à ma fille, par manque de temps et surtout car elle me réclame la même : La princesse souris, du fait d'une mascotte en forme de souris dans sa classe. Au passage, je suis très contente de son choix, étant un conte breton et étant bretonne ... Bon, je ne vais certainement pas m'en cacher, je ne suis pas le genre de maman à privilégier les histoires de "filles" aux petites filles, j'ai donc intégrer mon fils à cette aventure en malgré son jeune âge, il reste bercé par les paroles, le rythme de l'histoire, etc.


Ce receuil fait donc plusieurs heureux sous mon toit et c'est une aenture qui ne fait que commencer, beaucoup d'histoires nous attendent encore, mais je peux d'orse et déjà conseiller les plus curieux à plonger dans ce bain de rêves ou tout simplement le déposer au pied du sapin ♥



A l'intérieur des gentils (pas si gentils)



Auteure : Clotilde Perrin
Editions : Seuil Jeunesse
Collection : Livre animés
Nombre de pages : 12 pages
Date de parution : 16 Novembre 2017
Format : Grand






Avec ses flaps à soulever et ses systèmes à activer, cet album hors-normes permet de découvrir que les gentils des contes et histoires ne sont pas si gentils que ça et qu'ils ont plus d'un tour dans leurs sacs pour triompher des méchants ; mais également de lire et relire les contes qui ont contribué à les rendre célèbres.
"


Il y a un an, mois pour mois, je découvrais A l'intérieur des méchants qui, comme le titre nous en informe, était centré sur ces méchants qui nous ont terrorisés étant plus jeune. J'ai été plus que ravie de découvrir qu'une "suite" allait arriver et cette fois, sur les gentils (pas si gentils) !


Comme pour le premier volet, le principe reste le même trois personnages nous sont présentés de manière très détaillée, regorgeant de cachettes, de petits objets reliés au personnage et toujours de manière instructive et ludique !


 L'enfant

Le prince et la princesse

La fée magicienne



Bien que ce nouveau volet soit aussi riche et intéressant j'ai une petite préférence pour A l'intérieur des méchants, mais prendre les plus grands héros/gentils des contes et les mettre en avant de cette façon est très original, très drôle et à découvrir également pour ne pas rester sans connaître !


28 nov. 2017

La magie de Paris, tome 1 - Le Coeur et le Sabre

Couverture La magie de Paris, tome 1 : Le coeur et le sabre

Auteur : Olivier Gay
Editions : Castelmore
Collection : -
Nombre de pages : 319 pages
Date de parution : 18 Octobre 2017
Saga : La magie de Paris
Nombre de tome : 1
Format : Grand








Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l'épée entre Thomas, un élève d'une autre classe qu'elle connaît à peine, et une sorte de démon. L'adolescente tente d'intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu'il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.
"


Depuis le temps que j'entends parler du talent d'Olivier Gay, j'ai eu enfin la chance de la découvrir à mon tour et je pense bien choisir mon moment et le bon livre pour le faire, pour cela, je remercie infiniement Castelmore et Livraddict


J'ai donc fait connaissances avec Chloé, une jeune lycéenne qui, comme beaucoup, complexe énormément sur son corps, ici c'est surtout sa taille, grande, très grande. Pour remplacer le peu d'amies qu'elle a, elle se lance dans le seul sport qui l'aide : l'escrime. Alors qu'un soir, elle s'entraîne, elle va suivre le petit nouveau, Thomas et cela changera bien des choses !



A mes yeux, il y a deux parties : L'avant et l'après vélation.

Dans la première partie, je ne me suis pas sentie entièrement emportée, Chloé passant la quasi totalité de son temps à se plaindre, nous expliquer sa situation avec son père parti, sa mère totalement absente ou plongée dans son travail, bref déjà que l'adolescence n'est pas simple, Chloé n'est pas épargnée. Cette partie est la plus courte, mais à la fois la plus longue, non pas que j'ai détesté, mais j'ai du mal à supporter les personnes se plaignant à longueur de temps, dans les romans comme dans la vraie vie !


Et puis, il y a l'après, lorsqu'elle croise la route de Thomas, le petit nouveau au lycée et qui se ballade en pleine nuit dans le gymnase. Cela aurait pu être sans histoire s'il ne s'était pas battu contre une Goule et que Chloé soit impliquée ... Cette partie prend les 3/4 de l'histoire et est spectaculaire ♥
Quittant son quotidien pesant, Chloé rencontrera de nouvelles têtes et des plus remarquantes ! Suite à ce combat, la demoiselle deviendra Chevalier dont le rôle est de protéger la vie de son Mage, en l'occurence Thomas. Un lien très particulier se créer entre eux, mais pourtant, un autre homme sera dans la tête de la jeune fille, David, un autre Chevalier dont le Mage est très (trop) protecteur, Cassandre. Oui, à défaut d'avoir un triangle amoureux, c'est un quatuor très particulier qu'Olivier Gay nous offre !


Du lourd, n'est-ce pas ? Et pourtant, une certaine légèreté guide la lecture, un roman très abordable pour le jeune public et qui, à coup sûr, séduira bien des yeux et des coeurs. J'ai déjà eu la nouvelle d'une suite prochainement et je compte bien continuer, les dernières pages nous donnant un détail qui change tout ! Ce genre de détail qu'on aime détester, la frustration étant la suite indéniable. Serait-ce donc là le talentueux sadisme d'Olivier Gay ? En tout cas, je ne peux qu'attendre ... patiemment ... Ou presque. 



Top Ten Tuesday #19 - Les 10 livres que vous avez dévoré dans le temps de le dire

top ten tuesday

Le Top Ten Tuesday (TTT) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur Frogzine



Thème de la semaineLes 10 livres que vous avez dévoré dans le temps de le dire

         


Je pense que les images parlent d'elles-même, inutile de rajouter du blabla ☺

Et vous ?

27 nov. 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #181

Image result for c'est lundi que lisez vous


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

--------------------------------------------------------------------------------------------


- Lu la semaine passée -

  
À l'intérieur des gentils (pas si gentils)

~ Lectures du moment ~ 

Couverture 54 minutes Couverture La nuit du solstice, intégrale

~ A Lire par la suite ~
 

Couverture L'épouvanteur, tome 14 : Thomas Ward : L'épouvanteur


Et vous ?

24 nov. 2017

Underground Railroad

Couverture Underground railroad

Auteure : Colson Whitehead
Editions : Albin Michel
Nombre de pages : 397 pages
Date de parution : 23 Août 2017
Format : Grand







Cora, 16 ans, est une jeune esclave née sur une plantation de coton en Géorgie. Grâce à César, elle réussit à s'échapper. Leur première étape est la Caroline du Sud, dans une ville qui semble être le refuge idéal mais qui cache une terrible vérité. Il leur faut fuir à nouveau, d'autant plus que Ridgeway, le chasseur d'esclaves, est à leurs trousses.
"




Grâce aux Matchs de la Rentrée Littéraire 2017, organisée par Priceminister et aux éditions Albin Michel, j'ai eu l'occasion de découvrir Underground Railroad, une lecture dont le sujet est fort, mais qui n'a pas eu la sensation que j'attendais.



Ce roman aborde un sujet dramatique et hélas encore d'actualité malgré une abolition : L'esclavage.
C'est aux côtés de Cora, une jeune femme de 16 ans, esclave dans une plantation de coton, elle vit au jour le jour, sans s'accrocher à des rêves, bien consciente de sa situation. Pourtant, grâce à César, elle réussira à s'échapper de cette plantation. Cette étape ne sera que le début d'une longue chasse à l'homme où Cora est le gibier. Pour gagner le droit de vivre, la jeune fille devra se surpasser mentalement, comme physiquement...


C'est ce que le résumé peut dire et celui que je peux faire de ce roman, une histoire de rêve, de désir de vivre libre, ce qui amène à un drame de l'Histoire de l'humanité, des êtres humains, tous innocents, réduits à de simples objets, des bons à rien que l'on jette toute la journée sur des tâches que l'on ne souhaite pas faire. Même si je suis de la couleur de ceux qui ont exploités, j'ai honte de cette période et je crache sur ceux qui le prône, de nos jours encore. Un sujet donc important à mes yeux et auquel j'aurai pu fortement accroché avec un soupçon de structure ou de peps dans le texte.
En effet, si l'émotion des personnages est bien présent, la sensation de chasse réelle et là, celà reste assez long comme histoire. Je m'attendais à un peu plus de suspens, une pointe de stress quand Cora se retrouve de plus en plus loin de son lieu de départ.
Je ne blâme pas l'auteur qui fait un travail remarquable, je suis habituée à des lectures qui bougent donc je m'attends toujours à cela quand on parle de se cacher, d'être recherché. Un défaut de ma part car ce roman peut trouver un grand public d'intéressés, le sujet étant poignant et plutôt bien traîté.

Je n'espère pas que mon avis freine l'envie que vous aviez avant de lire cela, je pense que chacun doit laisser un chance à un roman, s'en faire son propre avis, en ce qui me concerne, il manque un peu de bougeotte, malgré une course poursuite !



23 nov. 2017

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #55



Le #JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 




Cette semaine, c'est au tour de Fanny Matthew

Fanny Matthew
Les présentations 

Moi c’est Fanny, enfin c’est mon nom de plume, je vais fêter mes 33 ans dans quelques jours. Il y a encore quelques mois, rien ne me laissait présager qu’en octobre j’auto-publierais mon premier roman. Après un rapide tour sur les bancs de la fac, j’ai choisi d’entrer dans la vie active. Tout d’abord, salariée dans le commerce, puis à 25 ans, j’ai voulu créer ma première entreprise que j’ai gardée 6 ans. Lassée, j’ai eu envie de faire autre chose, je me suis donc associée dans une autre société que j’ai quittée en juin 2017. Début juillet, l’idée de mettre à profit mon temps libre pour écrire m’est apparue comme une évidence. J’ai donc écris cet été mon premier polar.


Quel genre littéraire appréciez-vous lire ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, je ne lis pas ! Non pas que je délaisse les œuvres de mes confrères, mais plutôt par manque de temps. Les seules livres que je lis chaque jour sont ceux déstinés à la lecture du soir de mon fils de 5 ans.


Quel est votre top 5 des auteurs favoris ?

Je me vois contrainte d’utiliser un joker !




La vie d'auteure 


Depuis quand vous êtes-vous intéressé(e) à l'écriture ?

J’ai toujours mille et un projet en tête : développer de nouveaux concepts aussi divers que variés, partir ouvrir une structure à l’international, et cette envie d’écrire persistait dans ma liste mais pas dans l’immédiat. Puis, le destin en a décidé autrement. J’écris donc depuis juillet 2017.



Qu'est-ce qui peut faire l'objet d'inspiration pour vous ?

Tout, j’observe beaucoup autour de moi. Les personnes que je vais croiser dans la rue, des proches que je vais côtoyer, un sujet d’actualité, des voisins, un lieu marquant.



Quel est votre rythme d'écriture ?

J’écris un peu chaque jour de la semaine hormis le mercredi et le week-end. En général, je consacre ces journées à mon fils. Avec ma précédente activité, je travaillais sans cesse au détriment de ma vie de maman.



Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous ?

Je choisirais Sara, jeune surveillante pénitentiaire qui va se laisser embarquer dans ce qu’elle pense être une histoire d’amour, alors qu’il ne s’agit que d’une pure manipulation qui la conduira à sa perte et celles de ses proches. Si je pouvais lui donner vie, j’aimerais qu’elle range cette naïveté qui habite parfois certaines personnes les conduisant à des situations improbables.


Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous actuellement ?

Actuellement, j’écris mon second roman qui sera un polar également. Je devrais le terminer pour cette fin d’année.



Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

J’ai été plus qu’agréablement surprise à la lecture des premiers avis de lecteurs. Vu le thème que j’aborde, j’imaginais avoir des retours négatifs. Cela a été tout le contraire, je n’ai eu que de bons échos. Lorsque j’ai décidé d’envoyer mon texte à des chroniqueurs, je m’attendais à diverses réactions. J’ai eu beaucoup d’encouragements et de reconnaissances, certes quelques fautes subsistaient, mais concernant l’histoire et l’intrigue j’ai eu de très bons retours. J’espère que mes prochains textes auront cette chance !



 La publication 

Comment s'est passé votre parcours pour l'auto-édition ?

Je l’ai mis en ligne sur Amazon début octobre. En parallèle, j’ai voulu l’envoyer à quelques maisons d’éditions afin d’avoir un avis de professionnel de ce milieu que je découvre. J’ai seulement sélectionné les éditeurs auxquels je pouvais envoyer le texte par mail hormis deux. Pour mon plus grand bonheur, j’ai eu plusieurs avis favorables avec proposition de contrat, j’ai été approché pour une traduction à l’étranger. À l’heure où je vous parle j’étudie les propositions. Tout va beaucoup plus vite que ce que je pensais.



Pour vous, quels sont les avantages ainsi que les inconvénients de cette méthode de publication ?

Cette méthode permet à l’auteur de rester propriétaire de son œuvre et d’en gérer sa diffusion et publication comme bon lui semble. Les pourcentages reversés sont également plus importants que sous la tutelle d’un éditeur. Je ne dénigre aucune méthode. Chacun détermine ses priorités. Pour ma part, je préfère perdre une partie de ce pourcentage mais permettre à mon écrit d’être diffusé plus largement en utilisant le savoir-faire d’un éditeur.



- Les petits plus -


Avez-vous une petite anecdote lors d'une rencontre avec vos fans ?

Pas encore, j’espère bientôt !


D'ailleurs, où peut-on vous rencontrer pour boire un café et/ou pour une petite dédicace ?

Peu importe l’éditeur que je choisirais, la sortie officielle de mon livre est prévue au premier trimestre 2018. J’imagine que des dédicaces seront prévues pour le lancement mais où je l’ignore. Ce que je peux juste ajouter est que je suis en région parisienne, donc pour le café j’affectionne particulièrement le quartier de Montmartre par exemple.



Une petite chose à ajouter ?

Oui une chose très importante ! Il s’agit de ma première interview, je vous remercie donc sincèrement pour cette confiance que vous m’avez témoignée.


Retrouvez Fanny Matthew sur Twitter  ou même Instagram