31 juil. 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #164

Image result for c'est lundi que lisez vous


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

--------------------------------------------------------------------------------------------


- Lu les semaines passées -
Depuis le 21 Juillet

      

Image result for Sur l'écriture Au diable  Couverture Je peux très bien me passer de toi 


~ Lectures du moment ~ 

Couverture Lux, tome 5 : Opposition  Couverture Anita Blake, tome 13 : Micah


~ A Lire par la suite ~
 
Couverture Les Décharnés : Une lueur au crépuscule 
Et vous ?

23 juil. 2017

Blog en pause

Image result for blog en pause

Bonjour, bonjour,


On se retrouve aujourd'hui pour un article un peu spécial. 
Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous savez que depuis maintenant trois semaines, je suis le nez dans les cartons et aujourd'hui sonne l'arrêt d'internet à la maison. Ne sachant pas l'heure exacte, je publie cet article assez tôt en espérant le partager, une dernière fois.


Grâce à mon entourage, j'ai pu bien avancé dans la mise en cartons, ce qui fait que la semaine à venir, je vais pouvoir lever le pied et profiter des journées avec mes enfants. Bien entendu, je continuerais de lire et pour cela, je me suis cocoter (avec la plus grand mal) une pile à lire spéciale déménagement où je ne pourrais pas changer de programme, le reste de mes romans étant déjà en cartons.


Au programme


Couverture Les descendants, tome 3 : L'île de l'oubli se rebelle Couverture Phitanie, tome 1 : L'autre monde Couverture L'interphone ne fonctionne toujours pas, tome 2 Couverture Une fille comme ça

Couverture Anita Blake, tome 13 : Micah Couverture Charley Davidson, tome 07 : Sept tombes et pas de corps Couverture Charley Davidson, tome 08 : Huit tombes dans la nuit Couverture Cygne noir, tome 3 : Le sacre de fer

Couverture Marked men, tome 1 : Rule Couverture Agnès Price, tome 1 : Sang mêlé



Pour quelques jours, c'est pas mal, non ? Après, c'est pour me laisser le choix et rien ne m'imposer ☺


Sinon, depuis vendredi, je participe au Week-end à 1000, spécial Milady pour ma part ♥
Côté avancée, je me positionne plutôt bien car sur les trois romans choisi, j'ai terminé Demonica, tome 1 et j'ai enchaîné avec Charley Davidson, tome 6 pour finir sur Sentinelles, tome 3. Je pense donc pouvoir faire mes 1000 pages d'ici ce soir ♥




Je vous dis donc à toutes et tous un bel à bientôt et je reviens plus reposée et motivée que jamais d'ici une bonne dizaine de jours ! J'espère que cette absence ne changera rien à nos échanges ♥



Je vous embrasse

22 juil. 2017

Quelque chose de bleu

Couverture Quelque chose de bleu

Auteure : Blandine P.Martin
Editions : Auto-Edition
Genre : Romance
Nombre de pages : 336 pages
Date de parution : 28 Juin 2017
Format : Numérique







Lena et Paul s’apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l’organisation de l’événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs. et Si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisserez-vous entrer dans votre vie ?
"



Je tiens à remercier Blandine P.Martin pour cette marque de confiance, alors que Quelque chose de bleu n'est que le premier roman que je lis d'elle, j'aurai pu passer à la trappe. Heureusement, les grigris ont fait leur effet et je suis heureuse de ne pas être passer à côté de cette romance.



Alors que Lena prépare son mariage avec Paul, la tension est à son comble. Pour fêter dignement l'évènement, Paul invite son demi-frère, Cameron, afin qu'il soit son témoin. Ce dernier débarque donc des Etats-Unis et fera bien des dégâts sur son passage ...
C'est du point de vue de Lena que nous suivons l'histoire, cette jeune femme dont la vie semble idéale, c'est en fait une routine dans laquelle elle s'est mise en pensant que c'était la meilleure des solutions. Si dans l'ensemble, on peut s'attendre à quelques évènements, le talent de l'auteure fait le reste ...



On ne va pas m'en vouloir d'en parler, mais une jeune femme un peu perdue, un frangin super beau-gosse qui débarque alors que le futur marié est des plus machos et tête à claques, je suis loin d'être un génie, mais l'équation ne laisse aucun doute. Ce n'est pas pour autant que l'on ne prend aucun plaisir à suivre cette évolution, Cameron étant un homme très charmant et se rapprochant d'un petit ami idéal, leur situation à chacun entraine plus de boulettes que prévue !
Bon, le peu que j'ai parlé des personnages, il n'est pas difficile de deviner que je préfère Cameron à Paul, bien qu'ils soient (demi) frères, ceux sont deux caractères bien différents, on ne peut pas les mettre dans le même panier et rare sont ceux et celles qui n'auront pas un coup de coeur pour l'américain ☺ Il est aussi excusable pour Léna de douter ainsi de sa relation avec Paul, le mariage étant une période stressante, on doit pouvoir compter sur son bien aimé ...



Quelque chose de bleu est donc une romance très appréciable, dont le thème principal est à la fois un moment de bonheur et de stress intense ! L'héroïne aura sa dose d'adrénaline et, pour notre plus grand bonheur, son parcours nous fera rêver. 
Je garde et garderais un très bon souvenir de cette lecture et je conseille à celles et ceux qui apprécient également ou même pour les amateurs, la plume de Blandine P.Martin ne pourra que vous séduire à votre tour ...





Un merci de trop

Couverture Un merci de trop

Auteure : Carene Ponte
Editions : Pocket
Collection : Best
Nombre de pages : 240 pages
Date de parution : 15 Juin 2017
Format : Poche





S’il fallait décrire Juliette en un seul mot, transparente serait sans nul doute le bon. Oui, c’est ça, transparente.
Depuis qu’elle est toute petite Juliette a toujours fait ce que l’on attendait d’elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à 30 ans, elle mène une vie sans relief et ennuyeuse au possible. Une vie dans laquelle choisir entre lasagnes et sushis est un événement.
Pourtant, elle se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette peau.
Elle a envie de crier qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité.
Elle a envie d’aborder celui qu’elle croise tous les jours dans son immeuble. Pour lui dire qu’il lui plait.
Et par dessus tout, elle a envie d’enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain.
Il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop. Même si elle est loin d’imaginer ce qui va en découler !


"




Ma lecture est à peine terminée à l'heure où je commence cette chronique et je dois dire que je ne sais pas trop par où commencer, tant j'ai de nombreuses choses à dire sur ce roman ... 


Tout d'abord son histoire, pourquoi j'ai choisis ce roman alors que la romance n'est pas tellement mon domaine, à petite dose ça passe. Et bien, c'est dans cette librairie d'occasion, j'y ai croisé son regard. J'en avais entendu parler sur la blogosphère, sans trop m'y attarder et une petite voix me disait "Prrrrrrrends le", je l'ai écouté. Mon instinct a bien fait de se manifester. Je n'ai pas mis longtemps pour le sortir de ma pile à lire, il dégageait déjà quelque chose qui m'intriguait et la suite explique pourquoi.



Nous suivons Juliette, une jeune trentenaire qui ne sait pas dire non. Depuis son plus jeune âge, elle fait au mieux pour faire plaisir à tout le monde, notamment ses parents, une petite fille modèle qui donnera une jeune femme prisonnière de cette image. Alors que sa supérieur lui prend la tête, elle décide de se libérer et attention à la tornade Juliette ! Je ne le cache pas, un résumé comme celui-ci m'a fait pensé au film ilaine, mais dans son histoire, on en est loin et c'est cela qui m'a surprise, amusée et fait dévoré rapidement le roman : Notre héroïne ne cherche pas à se venger, loin de là, elle tente d'être elle-même, de faire ce qu'il lui plaît, sauf qu'un "incident" viendra chambouler tous ces projets de vie. 



Côté entourage, la demoiselle est au top du top. Entre sa meilleure amie qui a des airs de seconde mère et le Sexy boy, Luc de son vrai prénom, qui habite en face de chez elle, on jongle facilement entre fous rire et larmes d'émotion. J'ai en tête la scène qui m'a fait mourir de rire : Le repas avec les parents de Juliette. Celles et ceux qui ont déjà lu ce roman auront un indice sur le pourquoi-du-comment, mais je n'en dirais rien de plus pour les autres, cela risquerait de gâcher la surprise et la spontaniété de l'instant (Waow, c'est joliement dit !).



Quant à la tournure de l'histoire, je ne l'ai pas trouvée tirée par les cheveux, au contraire, entièrement réaliste et cela donne une puissance supplémentaire à cette lecture ce qui à amener au coup de coeur monumental ♥ Il y a tout ce que j'apprécie et que je cherche dans mes lectures : De l'humour, de l'amour en tout genre et de la sincérité, ce que Carene Ponte met en grande quantité ☺ Entre l'écriture très agréable, très fluide et un texte qui ne garde que l'essentiel, aucun passage inutile, les deux cent pages et quelques se dévorent sans aucune modération ! Idéale pour cet été, au bord de la plage, de la piscine ou même au bureau, je ne peux que vous conseiller cette lecture, sous peine de passer à côté d'une beauté littéraire ♥





21 juil. 2017

Week-end à 1000 #8 - Au programme

Related image

Bonsoir, bonsoir,

Dès ce soir, comme le nouveau week-end à 100 ! Je pensais ne pas pouvoir le faire, mais au final, c'est plus un besoin de lire qui s'impose, mais toujours en prenant un plaisir ♥

Je prévois donc de lire :


Demonica, tome 1- Plaisir déchaîné de Larissa Ione

Couverture Demonica, tome 1 : Plaisir déchainé


Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?








Charley Davidson, tome 6 - Au bord de la sixième tombe de Darynda Jones

Couverture Charley Davidson, tome 06 : Au bord de la sixième tombeVous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.


La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j’ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes me tombe entre les mains… je sais que je ne devrais pas l’ouvrir. Sauf que je ne peux pas m’en empêcher. Et ça, c’est une très mauvaise idée !







Sentinelles, tome 3 de Alexandra Ivy

Couverture Sentinelles, tome 3 : Fièvre de sangSentinelle, paria et assassin, Bas vit en marge de la société et ne craint aucun danger… jusqu’à ce que l’enlèvement de sa fille, Molly, fasse basculer son existence, surtout lorsque la mère de celle-ci fait à nouveau irruption dans sa vie. Bas n’a jamais pu oublier la magnifique Myst, ni lui pardonner de l’avoir abandonné. Pour sauver leur fille, ils devront pourtant surmonter leurs différends et s’allier contre les ennemis qui traquent Myst depuis toujours, persuadés qu’elle les conduira à une arme nouvelle et dévastatrice. Mais sous la méfiance, le désir qui les a réunis autrefois demeure…








Oui, un week-end Milady pour bien finir la semaine, que demander de plus ? (Jenn, j'ai pensé à toi, j'ai fait un stock de chocolat ...)



Et vous ?

Merry Gentry, tome 3 - L'Eclat envoûtant de la Lune

Couverture Merry Gentry, tome 3 : L'Eclat envoûtant de la lune

Auteure : Laurell K.Hamilton
Editions : J'ai Lu
Collection : Darklight
Nombre de pages : 540 pages
Date de parution : 28 Août 2010
Saga : Merry Gentry
Nombre de tome : 9
Format : Semi-Poche






Certains me connaissent sous le nom de Meredith Gentry, d'autres sous celui de Princesse Merry, héritière au trône de Faerie. Certains encore murmurent que je suis encore davantage. Ils me craignent. Et qui pourrait les en blâmer? J'ai apparemment réveillé une magie étourdissante qui avait disparu il y a des milliers d'années. Si seulement je savais pourquoi ...

Ma tante, la Reine de l'Air et des Ténèbres, a porté son regarde néfaste sur moi. Alors qu'aucun enfant n'est venu des nuits décadentes passées avec mes gardes immortels, quelque chose d'autre m'est arrivé.

Tout a commencé avec le calice. J'en ai rêvé, et il était là quand je me suis réveillée. Mes gardes connaissent bien cette relique, comme sa disparition il y a longtemps les a privés de leurs pouvoirs. Et à présent, elle est de retour. Lorsque je la touche, je me sens résonner avec sa force, une magie qui parcourt presque incontrôlablement mon corps moitié fey - moitié mortel.

Certains me chérissent pour ce cadeau inattendu, d'autres encore me méprisent à cause de celui-ci. Ils préfereraient que la cour Unseelie souffre mille morts plutôt que me voir y régner, une reine bâtarde. Mais ils ne savent pas de quoi je suis capable.

Mais encore une fois, moi non plus.
"




Appréciant le travail de Laurel K.Hamilton pour sa saga Anita Blake, je me suis mise à lire également celle-ci, Merry Gentry et si la plume reste la même, les deux univers sont loin d'être comparable.



Pour rappel, Merry Gentry est une Princesse de Faërie, royaume des Seelies et des Unseelies. Par son statut, cette dernière a des obligations et si elle a réussi à se fondre dans le monde des humains, les Faës savent où la trouver et lui rappeller son titre. 
Si beaucoup de romans affirement et donnent une image des Faës comme étant très porter sur le sexe, Laurel K.Hamilton ne le dément pas et le prouve même par un peu trop de scènes dans le genre. Non pas que je sois pudique, mais si je désirais lire ce genre de romans, je ne me tournerais pas vers le surnaturel. Après, chacun ses fantasmes, je ne juge pas, mais en faisant abstraction de cette nature, les Faës sont également connus pour cette lutte de pouvoir qui maintient en forme pendant des siècles !



Ce qui me fait tenir dans la saga, c'est toute l'histoire de base. Bien que l'on croise parfois l'univers de Faës, je suis toujours charmé de les croiser, cela change un peu des vampires et compagnie. Merry Gentry est un personnage qui m'a plu dès le départ et son évolution est impressionnante. Son statut lui offre des privilèges, mais aussi des obligations que n'ont pas l'air de déranger plus que cela. Elle y trouve un certain amusement ... Je m'attendais pourtant à un peu plus d'action, de combats, de complot, mais mlaheureusement, pour ce tome, c'est un peu un flop. Beaucoup de longueurs qui font rapidement perdre le rythme que l'on attend avec impatience, j'en attends donc un peu plus pour la suite, il faut bien laisser une chance et ne pas s'arrêter en si bon chemin ☺



Je reste un peu mitigée quand à ce démarrage de série, n'étant qu'au 3ème tome sur 9 au total, je me dis que la saga ne peut qu'aller mieux, enfin je l'espère sincèrement ! N'hésitez pas à me dire sincèrement ce que vous pensez de tout ceci, sans spoiler s'il vous plaît, cela me permettra de m'entousiasmer ou garder une petite distance afin d'éviter une grosse déception ... En attendant, la suite est programmée pour les semaines à venir !






Chroniques des autres tomes

Couverture Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres 

20 juil. 2017

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #39



Le #JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 





Cette semaine, c'est au tour de Isabelle Morot-Sir




Pour commencer, pouvez-vous nous faire une petite présentation rapide pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore ? (D'où vous venez, les études faites, etc.)


Et bien tout d’abord je suis née l’année précédant les événements de Mai 68, dans un temps où l’on pensait que le monde irait mieux, ce qui m’a forgé ce tempérament irréductiblement optimiste. Ma vie tourne autour de deux étoiles sans lesquelles mon équilibre se rompt : l’écriture et l’équitation. J’écris depuis que je sais tenir un stylo et j’ai eu mon 1er cheval pour mes 15 ans : depuis je n’ai jamais cessé d’en avoir (j’en ai actuellement 10) Les animaux sont une part énorme et fondamentale de ma vie.
Enfant d’expatriés j’ai un cœur de nomade : j’aime voyager, j’aime découvrir d’autres pays, habiter ici, là et plus loin encore. D’ailleurs je ne réside pas en France, mais à côté de Prague, en République Tchèque. Je suis par contre bien française ! Originaire d’Arles (13) je garde toujours malgré mon éloignement géographique un petit accent qui chante le mistral et résonne de soleil.




Quel est votre univers livresque ?

Mon univers est simple et répond à un seul credo : crois en toi, avance, ne perds pas courage ni espoir, bouge-toi et tu parviendras à trouver cette lumière qui illuminera tes ténèbres. Ce sont donc des romans profondément positifs que d’aucun classifierait comme « Feel Good ». Pourtant je ne m’arrête pas à un seul genre, portée en effet par une curiosité sans limite j’aime explorer des genres aussi divers que la SF, la Fantasy, la romance contemporaine voir le roman historique ou encore le monde de l’équitation. Cependant tous mes romans ont en commun cette vision très optimiste de la vie ainsi qu’une love story, parce que l’amour c’est tout de même la base de la vie non ?




Qui vous a donné l'envie d'écrire à votre tour ? Quel est votre objectif lorsque vous écrivez ? (Donner du plaisir, vous évader, faire partager, etc.)

J’ai toujours écrit, du moins du plus loin dont je puisse me rappeler, ce qui fait que je n’ai pas été guidée ou influencée par un auteur ou quelqu’un de proche. L’écriture est un besoin qui me porte tout autant que boire ou manger, c’est un besoin absolu.
Quant à mon objectif il est simple, clair et limpide : je veux faire rêver les lecteurs, je veux leur apporter cette petite lumière qui illuminera une journée peut-être morne, je veux leur ouvrir toutes grandes des fenêtres sur d’autres horizons. Je veux leur montrer que quoiqu’il puisse advenir il y a toujours de l’espoir.





Comment s'est déroulé l'écriture du roman (ou des romans) ?

Quand je peux j’aime mettre la musique à fond et écrire ainsi emportée par le son. J’écoute des choses assez disparates (souvent du Metal !) et chaque roman a sa musique propre qui lorsque c’est possible, tourne en boucle en agaçant mes gosses et les chats !




Vous imposez-vous un rythme d'écriture ou écrivez-vous quand l'inspiration est là ?

Disons que lorsqu’on est mère de famille, comme moi, toujours entre deux déménagements du fait de notre vie d’expatriés, on se doit de ne pas faire trop la difficile quand aux moments que l’on peut grapiller à droite ou à gauche. Donc j’écris sitôt que je le peux, j’ai la chance de ne pas souffrir du syndrome de la page blanche, mon problème reste plus le temps que je peux impartir à l’écriture qu’autre chose.




Pourquoi avoir choisi l'auto-édition ?

J’ai pendant longtemps été éditée auprès des Editions Publibook, puis poussée et encouragée par d’autres auteurs indé’ (dont la talentueuse Jeanne Sélène) je me suis lancée dans l’aventure de l’auto édition pour mon dernier roman « Une histoire de coquelicot »… Et j’avoue que je ne le regrette pas une seconde !




Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

Comme tout le monde j’aime mieux lorsque l’un de mes romans plait aux lecteurs, pourtant je suis plutôt très à l’aise avec les critiques, bonnes ou mauvaises je les prends comme des moyens d’avancer et de progresser. Sans doute ma longue pratique de l’équitation, qui est un sport réclamant beaucoup d’abnégation et d’humilité, me permet d’aborder les divers commentaires avec une vraie sérénité.



Comment s'est passé le choix de la couverture du roman ? Y avez-vous participé ? Si non, qu'auriez-vous changé ?

J’ai toujours tenu à proposer mes couvertures, y compris lorsque j’étais éditée chez Publibook, bien que mes envies et propositions se heurtaient souvent à leur propre conception graphique. Avec ce dernier roman j’ai pu aller au bout de chacun de mes désirs avec une liberté inégalable. Quel plaisir ! J’ai fait appel à une jeune dessinatrice tchèque, Soňa Bartkova, qui a tout de suite saisie l’âme de ce roman, et fait cette magnifique couverture. Je lui confierai d’ailleurs certainement le graphisme de la couverture de mon 15ième roman.



Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

Mes lectrices vont me conspuer, car je pense qu’elles choisiraient Luc, Tar’dva, Liam ou peut-être Tancrède bref l’un ou l’autre de mes personnages masculins haut en couleur, charismatique et plutôt beau gosse ; pour ma part je pencherai plutôt pour le dragon Morkeleb ou encore l’adorable Poppy, voir Fléau le cheval de guerre parce que la compagnie des animaux me convient mieux que celles des humains… fussent-ils nés de mon imagination !



Sur quel projet êtes-vous en ce moment ?

Je travaille en ce moment sur le premier tome d’une saga de type Fantasy, qui devrait en compter cinq, et s’intitulera « Les Carnets de Lou-Anne ». Dès l’automne j’attaquerai l’écriture du dernier tome de la Saga « El Matador ». Le synopsis est fait, n’attendant que de prendre vie sous mes doigts afin de clôturer les aventures de Lyne et son cheval El Matador. Sinon la suite de « La Citadelle des Dragons » qui s’intitule « La Citadelle dans la Montagne » est terminée et sortira cet été.



Auriez-vous des conseils d'écriture pour nos jeunes débutants ?

Il ne faut avoir ni crainte ni honte, il faut seulement écrire. N’écoutez pas ceux qui cherchent à vous décourager, à vous influencer (tu ferais mieux d’écrire ceci ou cela, ou moi à ta place…) Ecrivez. Seul. Mais écrivez ! Ce n’est qu’en faisant qu’on progresse, c’est vrai en sport, c’est vrai en art c’est vrai aussi pour l’écriture. Alors écrivez…




Un petit mot pour la fin ?

Je voudrai déjà te remercier Audrey pour cette sympathique interview qui donne la parole aux auteurs indé’, remercier les lecteurs qui s’enthousiasment pour mes histoires et sans qui il serait vain d’écrire…
Enfin apporter une petite précision quant à ma photo que j’ai voulu la plus représentative de ce que je suis vraiment : c’est-à-dire en voyage avec mes chevaux (cette photo a été prise en Bohême)



• Et plus encore ...

Si cette interview vous a plu, je vous invite à suivre l'auteure sur son site internet, son compte Twitter, son compte Instagram et sa page facebook

Et vous pouvez aisément trouver ses romans sur AmazonFnacPublibook


Throwback Thursday Livresque #29

Print

Voici le Throwback Thursday Livresque ! 
Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine BettyRose Books fixera un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. 
Ce que permet ce rdv ? 
De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !



Le thème de cette semaine : Tatouage (Un livre avec un personnage tatoué)

tattoo



J'ai donc choisi ...




Couverture Beautiful, tome 1 : Beautiful disaster


Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…













Bien entendu, j'ai tout de suite pensé à la saga Marked Men, les couvertures de tous les formats montrant bien les tatouages, mais n'ayant pas lu encore les romans, je me suis tournée ers mon tatoué préféré : Travis Maddox

Pourquoi ce roman ?

Et bien, c'est l'une des romances qui m'a le plus marqué ces derniers temps, bien loin d'une histoire toute simple, Jamie McGuire prend des personnages avec de lourds secrets et donc pas si opposé que cela ... Mais pour plus de détails, je vous laisse le lien vers ma chronique