16 juin 2017

Le protocole de la crème anglaise, tome 2 - Imprudence


Auteure : Gail Carriger
Editions : Le Lire de poche
Collection : Imaginaire
Nombre de pages : 576 pages
Date de parution : 07 Juin 2017
Saga : Le protocole de la crème anglaise
Nombre de tome : 2
Format : Poche




Rue et l'équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d'Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.

Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

"




Depuis Le Protectorat de l'Ombrelle, je suis sous le charme du talent de Gail Carriger, son univers So British où le thé est une boisson divine, et où les créatures surnaturelles ont une place bien présente. Depuis le premier tome du Protocole de la crème anglaise, nous suivons Prudence, alias Rue, et il faut dire que cette demoiselle n'est pas facile à dompter...



Après son séjour en Inde, la jeune Rue se heurte à d'énormes changements ! Sa dernière mission ne s'étant pas dérouler comme prévue et sans encombre, la demoiselle s'est mise à dos la Reine Victoria ... Ce qui créera une tension supplémentaire au sein de la famille. Rue s'appercevra très rapidement que quelque chose alarme tout le monde, notamment dûe au comportement de la meute de Papatte. Ce n'est que le début d'une longue course contre la montre !


Dans ce tome, la tension qui s'en dégage montre une nouvelle facette de certains personnages, ce qui les rend plus humains, je pense notamment à Lady Macon, plutôt froide et distante, son stress la rend plus sensible et cela ne lui fait pas de mal. Egalement Quesnel, notre French Touch ou encore Percy, le frère de Primrose. Chacun fait donc parti de cette aventure, en compagnie de tout l'équipage de la Coccinelle de la crème, le dirigeable de Rue, et c'est un régal de les suivre une nouvelle fois ♥
Rue a bien grandi et sait ce qu'elle souhaite, l'affirmant aux yeux de tous, mais toujours avec un petit côté enfant-rebelle qui fait son charme. Connaissant ses parents, on retrouve bien le côté têtue de chacun d'entre eux et les chiens ne font pas des chats ... Ce genre de personnage est toujours intéressant à suivre et elle me rappelle tellement sa mère dans le Protectorat de l'Ombrelle



Ce que j'apprécie le plus dans ce second tome, c'est que, comme son compagnon, Gail Carriger nous donne une mission première pour nous engloutir de rebondissements, de détails qui auront leur importance par la suite, impossible de la calmer et l'histoire prend un rythme incroyable ! Si les chapitres sont bien détaillés, il est possible de faire quelques pauses (principalement quand nous avons des obligations à côté ...), mais il reste difficile pour moi de lâcher chaque tome. J'adore, que dis-je, sur SURKIFFE l'auteure, au point de baver d'envie sur le prochain tome, sans avoir la moindre idée d'une date de sortie.
Un nouveau coup de coeur qui ne fait qu'accroître mon adoration pour cette saga, cette auteure que je suis les yeux fermés ♥




1 commentaire:

  1. J'ai bien envie de découvrir Gail Carriger et ton avis ultra positif sur cette saga donne vraiment envie de la découvrir :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺