20 oct. 2015

Stand-Up !



V.O. : Funny girl
Auteur : Anthony McCarten
Nationnalité : Britannique
Traduction : David Tuaillon
Editions : Piranha
Collection : Littérature/Fiction
Nombre de pages : 288 pages
Date de parution : 1er Octobre 2015



"

Azime, jeune femme timide d’origine kurde, a grandi dans une banlieue de Londres, déchirée entre l’Orient et l’Occident, l’islam et la laïcité, le foulard et les petits hauts sexy. Et maintenant que des bombes explosent dans les rues et le métro, être Azime devient plus compliqué encore. Comment vivre dans deux mondes si différents, qui tous deux dictent qui on doit être et ce qu’on doit faire ?
Lorsqu’une de ses camarades kurdes est retrouvée morte à cause d’un choix amoureux que réprouve sa famille, Azime décide de réagir : la meilleure façon d’échapper à un destin aussi tragique ne serait-elle pas d’en rire ? Elle se lance un défi qui paraît impossible : mettre un niqab, monter sur scène et devenir la première humoriste de stand-up musulmane du monde !

"


Est-ce que la couverture de ce roman a fait beaucoup dans mon choix ? Oui, sur ce sujet, je plaide coupable. En même temps, avouez qu'elle ne passe pas inapperçu, surtout avec tout ce qu'on entendre (des vertes et des pas mûres) sur la religion musulmane... Puis, vint le résumé, fort intéressant, alors j'ai craqué et les Editions Piranha a accepté que je le lise, merci à eux !

Nous faisons donc connaissance avec Azime, une jeune femme de 20 ans, britannique et décidant de devenir humouriste malgré sa religion et donc les retours péjoratifs de sa famille et son entourage. Bien qu'elle aime et respecte sa religion, ainsi que ses origines, Azime se voit apprécier le côté occidental qui s'offre à elle. Déchirée entre les deux côtés, elle décide de prendre sa situation avec le sourire ou plutôt, en riant et faisant rire les autres. 

Son évolution au cours de sa quête de l'humour est impressionnant. Elle qui, d'habitude, est renfermée, timide, voire invisible, se révèle être une femme avec des tonnes de choses à dire, crier et dénnoncer. Cette jeune femme a un passé touchant, mais malheureusement je n'ai pas du tout accroché à son humour, du coup certains passages m'ont parrus un peu long, mais ce n'est qu'un détail. On se penche beaucoup plus sur son parcours, de son enfance à maintenant face aux préjugés, ce qui laisse réellement songeurs sur les amalgames fait à travers la bouche des plus butés. 
La religion étant un point très sensible, l'auteur, Anthony McCarten, réalise son roman avec la touche qu'il faut pour faire sourire et réfléchir en même temps, car il vise une religion peu connue, au final, du moins par les occidentaux (je me range dans cette catégorie). Je trouve cela, non pas courageux car je ne pense pas qu'il en risque sa vie (j'espère pas), mais très habillement dit, faisant découvrir en rires ! J'approuve totalement.

Du coup, je ressors de ce bouquin avec un auteur en plus dans mon palmarès d'auteur(e)s à suivre ou à découvrir un peu plus, mais surtout avec une bonne dose de choses apprises durant ma lecture sur un domaine où je suis une vraie quiche ... Apprendre à travers les livres est réellement appréciable, vous ne trouvez pas ? Si c'est le cas, foncez le découvrir !






2 commentaires:

  1. Rien que pour la première de cou' je vais aller faire un tour chez mon libraire...

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺