31 oct. 2015

Le Pacte des Menteurs




V.O. : The Liar's Chair
Auteure : Rebecca Whitney
Nationnalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Denoël
Collection : Thriller
Nombre de pages : 313 pages
Date de parution : 31 Octobre 2015


"

Rachel et David forment un couple en apparence sans histoire. Mais un jour, la jeune femme tue un homme au volant de sa voiture. David fait disparaître le corps puis ils tentent de reprendre le cours de leur vie. Rachel, consumée par la culpabilité, sombre dans l'autodestruction et attise les pulsions manipulatrices et possessives de son mari.

"


Ce n'est qu'une fois le roman lu, que j'ai pu comprendre la signification de cette couverture. Le résumé ne nous mettant que dans l'ambiance initiale, je m'attendais à une histoire de couple, banale, avec juste ce petit piquant dans leur vie, mais j'en étais bien loin ...

Il est vrai que Rachel percute un homme alors qu'elle conduit. Pour être plus précise, elle conduit après une nuit de folie avec son amant, Will. Chamboulée, mais souhaitant retirer ce poids de sa conscience, elle décide d'en parler à son mari, David, mais juste de l'accident, pas de sa liaison. Le couple décide de ne rien dire, garder ce secret pour eux, mais les soucis ne font que commencer ...

Ce roman est un concentré de description en tout genre. Que ce soit dans le passé des personnages, principalement Rachel ou dans le paysage, 80% de ce livre comporte des lignes et des lignes de description. Peu habituée à cela, je me suis très vite lassée, attendant un peu de rebondissement, quelque chose pour casser cette monotonie. Et bien ... Non. Même les "chamboulements" dans le comportement des personnages se fait lentement. Autant vous dire que j'ai eu un peu de mal à poursuivre ma lecture. 

Concernant les personnages, je crois que rare sont ceux qui m'ont autant pris la tête par leur complexité. 
Rachel, perdue dans son couple, décide d'entretenir une liaison avec ce fameux Will. Déjà, ça m'a mis un frein, non pas que je pense que l'infidélité soit exclusivement pour les hommes, mais que je suis contre ça, tout simplement. Quand on s'engage avec une personne, c'est un des fondements pour un couple solide. J'ai donc commencé par lui craché dessus, puis j'ai fait connaissances avec son mari. Comment le décrire ? Méprisant, dénigrant, rabaissant sa femme, sa moitié. Bref, j'ai du mal à trouvé un mot bien défini sans partir dans le vulgaire. Une ordure. 
Voici donc mes premières impressions sur ces deux protagonistes, mais l'histoire se révèle bien plus compliquée. Entre le passé de Rachel, encore bien présent dans sa tête, son comportement face à David, très influençable donc. Je vous avais dit, un vrai casse-tête.

Ma lecture a donc eu un peu de difficulté à se faire, malgré tout, pour un premier roman, je trouve que Rebecca Whitney nous montre bien son univers, prête à faire cogiter nos neurones. Toutefois, j'ai trouvé que les sujets abordés sont importants, bien ficelés, bien que ça manque un peu d'action, à mon goût. 
Loin d'être un coup de coeur, ce livre mérite que l'on s'y intéresse et pour cela je remercie les Editions Denoël pour cette découverte.






1 commentaire:

  1. Un livre qui m'intéresse pas mal ! Je ne connaissais pas, mercii pour la découverte !

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺