23 oct. 2015

Horrorstör



V.O. : -
Auteur : Grady Hendrix
Nationnalité : Américaine
Traduction : Amélie Sarn
Editions : Milan
Collection : Milan et demi
Nombre de pages : 240 pages
Date de parution : Septembre 2015




"

Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles d’Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées…
Les ventes sont en berne, les responsables de rayon en panique : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal.
Pour lever le mystère, une équipe de trois employés se retrouve engagée pour rester sur place toute une nuit. Au cœur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront pas se confronter aux pires horreurs…

"


Vous trouvez que la couverture est "originale" ? Attendez de l'avoir entre les mains et découvrir sa véritable apparence ! Pour tout vous dire, ce n'est pas moi qui est ouvert le colis dans lequel il est arrivé, c'est mon homme et il m'a demandé pourquoi je recevais un catalogue Ikéa. Il n'est pas le seul à s'être laissé berné par cette couverture, j'ai fait le test avec plusieurs amis, aucun n'est passé entre les mailles du filet. 

L'originalité ne tient pas qu'à son apparence, son contenu en a fait beaucoup pour frôler le coup de coeur, de très peu !

Dans un grand magasin de meuble scandinaves, Orsk, nous retrouvons Amy employée depuis un petit moment, faisant de son mieux pour monter en grade, même à faire des gardes la nuit sur la demande de son patron. Elle va donc se retrouver avec Ruth Ann, la doyenne du groupe, ainsi que Matt et Trinity. Bien que le début de la nuit se passe sans soucis, très vite nos protagonistes vont comprendre qu'ils ne sont pas seuls ...

Pas de temps pour du blabla de départ, place à l'action !

Honnêtement, c'est assez rare, je trouve, de démarrer aussi rapidement. Bien que le départ se fasse sur quelques apparitions, des impressions d'être espionnés, etc, cela prend une telle ampleur et à une vitesse ... Nous sommes bien installés dans l'histoire et BAM ! Entraînés dans un tourbillon sans fin. 
Le côté dramatique de l'histoire reste soft, n'oublions pas que c'est un roman pour adolescents, il ne faudrait pas les traumatisés, ce qui rends toutefois l'histoire un peu enfantine, mais suffisante pour avoir quelques frissons en cette période d'Halloween !
J'ai apprécié le suspens qui tourne autour de ces "autres" rôdant dans le magasin, il y a un tel choix de possibilité quant à leur histoire ... Celui que prends l'auteur est l'un des plus courant, mais bien traité. Je ne peux vous en dire plus sous peine de vous spoiler, ce n'est pas mon but. 

Concernant les personnages, Anne Ruth est intéressante, du fait de son expérience et donc de son âge avancé (aucun âge n'étant donné ou alors j'ai loupé cette partie). Malheureusement, j'ai trouvé que cette partie de l'histoire (les personnages) sont peu développé, trop concentré sur l'ambiance du roman. Celui qui m'a le plus surpris est Amy, paraissant sûre d'elle au début, elle va se remettre en question durant cette affreuse nuit, pour mieux repartir à la toute fin de l'histoire. Je suis restée sur mon arrière-train, me disant qu'à sa place, j'aurai changer de ville depuis belle lurette !

Pour conclure, en cette période d'horreur, rien de tel qu'un bon roman comme Horrorstör pour transmettre quelques frissons et cette passion de la lecture avec un livre bien original ! Avis aux amateurs ☺





Si mon avis vous a tenté, voici de quoi intensifier cette envie avec une petite bande annonce signée Milan et demi

4 commentaires:

  1. Rolala! Il a l'air vraiment trop bien :D
    Je vais vite l'acheter!

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente beaucoup ce livre !

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est vraiment originale ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve l'objet livre superbe mais après, je ne sais pas si l'histoire me plairait ^^.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺