19 juil. 2014

L'échange


V.O : The Replacement 
Auteure : Brenna Yovanoff
Nationalité : Américaine
Editions : Michel Lafon
Collection : Jeunesse
Public visé : 9/12 ans
Nombre de pages : 352 pages
Date de sortie : 20 Septembre 2012
Format : Broché
Genre : Fantastique
Prix : 15,95 €

"
Mackie Doyle n’est pas un humain, même si tous les habitants de la petite ville de Gentry le considèrent comme un des leurs. Voilà seize ans, il a été échangé contre un bébé humain. C’est le prix à payer pour la paix avec le monde d’où il vient : un univers terrifiant où d’obscurs tunnels suintent des eaux pestilentielles, peuplé de morts-vivants et dirigé par une étrange princesse tatouée.
Depuis, Mackie se bat pour survivre, malgré ses allergies mortelles au fer, au sang et aux lieux sacrés. Quand la plus jeune sœur de Tate, la fille qu’il aime, disparaît, il décide de tout faire pour la retrouver, même s’il doit affronter pour cela les plus sinistres créatures. Dans cette descente aux enfers, trouvera-t-il enfin sa véritable place ?

Méfiez-vous, tout le monde est échangeable.
"


Il y a quelques mois déjà, une vente privée était organisée et Michel Lafon était au cœur des discussions sur facebook et/ou Twitter alors je me suis laissée tenter, j'ai pris L'échange mais aussi Hantée, qui est encore dans ma P.A.L. ...

Comme pour beaucoup de livres, j'ai entièrement craqué pour la couverture, son côté sombre, côté glauque, mais qui me dérangeait quand même un peu vu ses outils bien dangereux juste au dessus d'un berceau ... Le côté maternel très protecteur prend le dessus. Le résumé était bien associé à l'image que donne la couverture, tout aussi sombre mais intéressante.

Malgré toute ma bonne volonté et mon envie de continuer, j'ai eu énormément de mal à aller jusqu'au bout.
J'ai trouvé que l'histoire avait du mal à vraiment démarrer, même si les premiers chapitres nous expliquent la situation de Mackie dans son école actuelle ou dans sa "famille", je me suis un peu ennuyée ...
Je n'ai pas accroché à ce personnage principal, Mackie, trop renfermé, trop à se plaindre aussi de son sort. Son origine est bien expliquée, mais je n'ai pas compris où voulait nous amener l'auteure, Brenna Yovanoff. L'originalité est, certes, très présente tout au long, je voyais même par moment quelques scènes dignes du merveilleux Tim Burton, ce n'était que des scénettes par-ci, par-là.

N'étant pas du tout dans l'histoire, je n'ai pas pu apprécier, comme il se doit, le style d'écriture de l'auteure. L'emploi des mots n'a rien de compliquer, les expressions sont courantes, aucune difficulté pour la compréhension et l'avancement dans la lecture.
Le souci ne venait donc pas de l'auteure en elle-même.

Pour résumé, ce ne fut ni un coup de cœur, ni un bon moment passé en présence des personnages et de cet univers dans lequel je n'ai pas pu y trouver une place. Je le redis, le style de l'auteur n'y est pour rien, je n'ai juste pas accroché l'univers en lui-même, je n'étais pas sur la même longueur d'onde que Brenna Yovanoff.





7 commentaires:

  1. Merci pour cette chronique ! Tu me donnes envie de lire ce livre, il a l air vraiment bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil mais je n'en fais pas l'éloge :) S'il peut te plaire, fonces !

      Supprimer
    2. Oui mais c'est grâce à ta chronique que je l'ai découvert et le résumé me plait bien :) Je verrai ça ;)

      Supprimer
  2. J'aurais préféré que l'auteur approfondisse un peu plus l'univers qui avait l'air très original... Mais j'ai été assez déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il manque pas mal d'approfondissement, c'est vraiment dommage, l'idée était bonne pourtant

      Supprimer
  3. Merci pour ta chronique. J'ai lu beaucoup de lecteurs qui disaient aussi ne pas avoir accroché à l'univers.

    RépondreSupprimer
  4. Je le lirais sûrement lorsqu'il sortira en poche ^^

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺